Sarah Petronio

Tap Master
Paris (France)

Américaine, née en Inde, Sarah s'installe en France en 1970 où elle rencontre le légendaire danseur de claquettes Jimmy Slyde, et devient sa partenaire dans "It's About Time", un spectacle de jazz et claquettes qui tourna dans de nombreux festivals de Jazz en France. Sarah a formé des centaines de danseurs, au Centre Américain à Paris et lors de nombreux stages en France.


Aux USA elle a participé à de multiples festivals internationaux de Claquettes : Boston, Chicago, Colorado, New York, Kansas City, Texas... et a dansé avec Chuck Green, Steve Condos, LaVaughan Robinson, Les Nicholas Brothers, Honi Coles, Gregory Hines, Savion Glover, Lon Chaney, Brenda Bufalino, Dianne Walker...

Reconnue comme " jazz tap artist " et "master of improvisational jazz tap dancing", à son retour en France, Sarah impose son style unique d'improvisation et continue à se produire dans des festivals de Jazz et Claquettes ainsi que dans des clubs Parisiens (Petit Journal Montparnasse, Montana, Lattitudes, New Morning) avec des musiciens de renommée  tels que: René Urtreger, Pierre Michelot, Alain Jean Marie, Maurice Vander, Barry Harris, Johnny Frigo Jimmy Gourley, Luigi Trussardi, Major Holley, Glenn Ferris, John Young, Michael Silva, John Betsch, Philippe Milanta, Bruno Rousselet, Julie Saury, Andrea Michelutti...
 

Elle a dansé "en direct" sur plusieurs émissions de jazz à la radio : Chicago Jazz avec Neil Tesser, Jazz in Portland, France Culture avec Claude Carrière. Elle a participé à plusieurs émissions télévisées sur les claquettes et dans le film "Honi Coles, A Class Act"- un hommage au danseur.


Elle s'est produit dans "Jazz in Motion", son spectacle de jazz et claquettes dans des nombreux festivals : Jazz Yatra en lnde, Ravinia Jazz Festival d'Illinois, Biennale de la Danse à Lyon, "Chicago On Tap", "Jazz à Juan", Suresnes Cités Danse; lors de concerts en Allemagne, Israel, Espagne, Russie, Angleterre et dans de nombreux clubs de jazz : New Morning, Montana, Lattitude, Petit Journal, Bilboquet à Paris,  Village Vanguard à New York, Andy‘Jazz Showcase, le Green Mill, et le Bop Shop à Chicago de 1990 à 1994.


«Sarah Petronio est une artiste, véritablement jazz dont la musicalité et le travail avec les musiciens la distinguent vraiment en tant que danseuse de jazz.Elle brouille les limites entre la musique et la danse et refuse que la musique ne soit que pur  accompagnement.Sa philosophie d'improvisation et la voie dans laquelle elle écoute et s'insère dans l'ensemble musical sont semblables en pratique au grand Baby Laurence -bien que son style et ses sensibilités lui soient complètement personnels. C’est une originale.»
Constance Vallis Hill, Dance Historien, USA

«Imaginez le pas de claquettes vif et léger de Bill Robinson, le talent scénique de Sammy Davis Jr. et le swing inattendu de Thelonious Monk, et vous parviendrez à saisir le vocabulaire essentiel de l’art selon Petronio. Prêtez attentivement l’oreille et vous découvrirez des rythmes fascinants; observez avec la plus grande attention et vous découvrirez une actrice dont l’esprit, l’expression et le style sont une dynamique constante. Petronio a prouvé qu’elle était un joyau artistique – originale entre toutes.»
Howard Reich, Critique de Jazz, Chicago Tribune

«Pour ceux qui n'ont jamais vu Sarah Petronio sur les planches, il est indubitable que son articulation rythmique, sa façon d'improviser avec la section rythmique, et d'embellir leurs phrases musicales est tout à fait dans la plus pure tradition du jazz.»
Neil Tesser, Jazz critique, Chicago Tribune/NPR Jazz Radio Chicago

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now